Grand – ravine : La PNH promet de supprimer les bandits de cette zone…

Photojournaliste, Vladjimir Legagneur disparu

Suite à la disparition du photojournaliste Vladjimir Legagneur, la zone de grand ravine a capté une fois de plus l’attention de tout le monde.

La population se demande est-ce normal qu’il y a des zone rouges dans un pays comme Haïti ?

La Police Nationale semble réserver une surprise pour les bandits de grand ravine à Martissant qui, ne cessent de semer la peur à toute une population.

Au travers des déclarations du DG Michel-Ange Gédéon sur les réseaux sociaux :

«Pas de zone de non-droit pour la Police Nationale d’Haïti. Dans les jours qui viennent Grand-Ravine sera vidé de ses bandits et accessible à tous. Nous demandons la collaboration de toute la population vivant dans ladite zone».

#PNH.

«Nous commençons à avoir des données précises sur la disparition du photojournaliste Vladjimir Legagneur. Pour l’instant, la thèse de l’enlèvement est complètement écartée car il n’y a pas eu de demande de rançon.»

#PNH.

Marche pour Vladjimir Legagneur disparu à Grand Ravine, la pnh va agir
Michel-Ange Gédéon, DG de la PNH

Le mercredi 28 mars, des journalistes ont marché en signe de solidarité, pour exiger des explications sur le dossier de la disparition de leur confrère. Au cours de cette marche, les travailleurs de la presse ont brandi des slogans comme «Leta pran responsabilite w ; Fòk nou jwenn Vladjimir».

Ils ont été notamment devant le Ministère de la justice.

*Revisitez cette page pour suivre l’évolution de ce sujet.

Constant Legagneur

Journaliste - Expert WordPress - Webmaster - Spécialiste en référencement web - Community manager - Freelancer - Professeur. Contact : +50936457054 __________________

error: Contenu protégé