Zimbabwe : l’armée affirme qu’il n’y a pas de coup d’État contre le pouvoir de Mugabe. Ce sont les criminels qui ont été ciblés

  • Constant Legagneur
  • 15 novembre 2017
  • Commentaires fermés sur Zimbabwe : l’armée affirme qu’il n’y a pas de coup d’État contre le pouvoir de Mugabe. Ce sont les criminels qui ont été ciblés


Military spokesman speaking on ZBC, 15 November 2017

Image captionA military officer read out a statement on national TV early on Wednesday

L’armée zimbabwéenne a lu une déclaration sur le diffuseur national du pays, ZBC, affirmant avoir pris des mesures pour « cibler les criminels ».


Cependant, il a déclaré que ce n’était pas « une prise de pouvoir militaire du gouvernement » et le président Robert Mugabe était en sécurité.


Des tirs nourris et de l’artillerie ont été entendus dans la banlieue nord de la capitale, Harare, tôt mercredi.


L’envoyé du Zimbabwe en Afrique du Sud, Isaac Moyo, a auparavant rejeté l’idée d’un coup d’Etat, affirmant que le gouvernement était « intact ».


La déclaration lue par les militaires est venue des heures après que les soldats aient pris le siège de ZBC.un homme en treillis militaire a déclaré que l’armée voulait traiter avec des personnes qui « commettaient des crimes qui causent des souffrances sociales et économiques dans le pays ».


« Dès que nous aurons accompli notre mission, nous espérons que la situation redeviendra normale. »


Le communiqué indique que le président Mugabe et sa famille, âgés de 93 ans, étaient en sécurité et que leur sécurité était garantie.

On ne sait pas qui dirige l’action militaire.

Constant Legagneur

Journaliste - Expert WordPress - Webmaster - Spécialiste en référencement web - Community manager - Freelancer - Professeur. Contact : +50936457054 __________________

error: Contenu protégé