Publicité: 36457054

Question de démission – Suite des discussions : Division entre l’équipe de Jovenel Moïse et celle de Jean-Henry Céant

Share:

Fev./ 12/2019 :

* 12H50 Jovenel Moïse voudrait la démission des ministres Céant inclus, cependant l’équipe du PM pensent le contraire.

Dans un Conseil des ministres ce matin au palais national, le président Jovenel Moïse aurait demandé aux ministres de démissionner pour faciliter un dénouement heureux de la crise.

Du même coup, l’entourage de Jovenel Moïse exige la démission du Premier ministre comme solution à la crise, a fait savoir sur Magik9 Me Camille Leblanc, conseiller de Jean-Henry Céant.

Le conseiller du Premier ministre a souligné que les demandes de l’opposition s’adressent au président Jovenel Moïse à qui on demande de démissionner.

À quel résultat s’attendre ? (Suivez les dernières mises à jour sur cette page).

Le départ du Président Moïse en question

Comme nous l’avions annoncé précédemment sur cette même page, les États-Unis et d’autres Nations ont discuté sur la situation actuelle d’Haïti. Les premières discussions ont été effectuées avant la sortie d’une note de leur groupe (le Core Group), le dimanche 10 Février.

Vous pouvez consulter la note ici.

Ce que nous pouvons vous dire à présent c’est que le remplacement de l’actuel président de la République Jovenel Moïse est pris en considération par le Sénat haïtien et la communauté internationale.

En cas de démission de Jovenel Moïse ?

Le Sénat travaille actuellement sur une note dans laquelle il devra prendre position officiellement. Cependant, il y a des désaccords : Pour remplacer le président Jovenel Moïse en cas de démission, des Sénateurs auraient proposé le Sénateur de l’Artibonite, Carl Murat Cantave qui est actuellement le président du Sénat de la République.

Du côté de la Communauté internationale, l’on veut que ce soit le premier Ministre Jean-Henry Céant, comme prévu dans la constitution haïtienne afin de rester dans le cadre de la loi.

Renforcement de la sécurité pour Jean-Henry Céant ?

Des ambassades de la communauté internationale se préparent au renforcement de la sécurité du premier Ministre Jean-Henry Céant. Le remplaçant immédiat du président Jovenel Moïse en cas de démission.

Les États-Unis et d’autres Nations étaient en réunion sur la situation en Haïti

[Publié le 9 fev. 2019.

Mise à jour : le 12 Février]

Selon les informations que nous avons recueillies d’une source basée aux USA, les États-Unis-sont actuellement en réunion avec quatre (4) autres Nations au sujet d’Haïti. Si la situation se poursuit, dès lundi, ils pourront prendre officiellement une position sur la crise actuelle.

Les discussions seraient basées sur les éventuelles décisions à prendre concernant la situation de tension qui règne à travers le pays depuis le 7 Février dernier, date marquant les deux ans du Président Jovenel Moïse au pouvoir et les 33 ans de la fin la du régime des Duvalier.

De Jeudi 7 jusqu’à Mardi 12 Février 2019.

https://constanthaiti.info/en-direct-manifestation-10-fevrier/la population haïtienne a exprimé sa colère. Des manifestations se sont poursuivies pour la cinquième journée consécutive dans la capitale et dans plusieurs autres villes du pays.

Rappelons que ces différents soulèvements populaires constatés partout en Haïti sont en grande partie le résultat d’une crise financière exagérée à laquelle la population fait face.

P.S

Ceci est une information en constante évolution ! Au cas où elle évolue, cette page sera mise à jour. Merci de visiter à nouveau.

Previous Article

Carnaval 2019 : Les Mairies de Port-au-Prince, Pétion-Ville, Croix-des-Bouquets, Jacmel et de Cap-Haïtien annulent les activités pré-carnavalesques

Next Article

Crise économique en Haïti : Le gouvernement multiplie les rencontres vers la baisse du prix du riz comme première réponse

À lire

17 commentaires

  1. Pwoblem Haiti tre kompleks. Yon sel espesyalis pa ka resoud li. Haiti bezwen moun ki renmen li pou dirije li.

  2. Bon Pran san nou tande e gade videyo poun we eske nap janm soti nan sann ye la men sa yon ansyen premye minis ap di bloke peyi se bloke nou menm atis toupoukisa yo pa kraze bel biznis sa pito bagay ki nom parlement paske bagay ap fini peyi ya se yon vye sistem moun saa yo fe nou plis mal twop lajan ap bwase pou neg sayo. Manye dirije peyi ya ak dekrè pito. Bagay sa yo ap fini nou plis kraze sistem saa epi nap we

  3. Jovenel bay manti trop E ayiti trouvel nan yon dezolasyon vrèman kriyel grangou mizè blakawout donk jovenel pa posib e ni jovenel ni henry ceant se pase pram ma pase relew

  4. Nous avons un problème de leadership en Haïti malheureusement. Pas de valorisation intellectuelle avec un peuple qui va de plus en plus vers l’anarchisme , une forte promotion des imbéciles des ignorants et des idiots qui dont la loi. A quoi encore on doit s’attendre? Ce n’est pas le président qu’il faut changer
    c’est le système qui doit changer . Que la commutéinternationale nous laisse le droit de choisir nous même nos propres leaders.
    Ils sont toujours derrière nous a nous manipuler . Qu’ils nous laissent en paix ces hypocrites

  5. Ni Carl Murat ni Ceant prale tou se pep la ki pral di men ki moun li vle pou dirijan e anplus fok sistem sa chanje

  6. Aprè demisyon Président Jovenel fok tou lède chanb yo ta kraze pou peyi a jwenn yon chans, paske pwoblem nan se pa Jovenel liye selman, se ekip palmantè sa yo ki bay plis pwoblem nan peyi a

  7. Système nan pap janm kraze tout otan nap fouye kò nou anba États unis paske li menm ki koz tout bagay sa yo kap fet nan peyi a, haitien bliye si pèp méricain an se yon pèp rouge yo yo, moun sa yo plase tet yo nan mond pou yo divize peyi nwa, yap vòlè richès nou épi yap maltre nou anko pou kisa états unis pa vle kite ni la Chine ni la Russie bay pèp ayisyen an sipò ? Map oze poum di Haiti pap janm gen lapè ni chanje tout otan états unis existé épi point barre.

  8. Pwblèm nan sèke ayisyen pa janm kwè nan dyalòg yo plis kwè nan kraze brize, pagen nèg ayisyen kigen karaktè dòm tout se tyoul sektè boujwazi a yo menm bliye sise nan klas mwayenn nan yo sòti yo pa envesti nan jèn you pakèt palmantè kap taye banda , yo divize nou voilà le pays

  9. Si se pep LA ki pavle prezidan anko selik Pou fé chwa YON moun ki nan lidel e li panse ki ka pot YON solisyon Pou li ak tout sòt problem kel ap fé fas yo

  10. Se pa demission president ki pral ranje peyi a, se on problem haitien peyi a genyen .Tout moun vle fe on kou pou non yo ka nan listwa,le jour peuple mwen an pran konsyans gen anpil bagay kap gen pou chanje,et nap gen pou nou we ke se pat problem jovenel peyi a te genyen vre nan 4- 5 ans anko.depi yo kraze palman nap jwenn on souf ak tout briganday sa yo paske tout lajan kap depanse nan neg sot sa yo se defici pou peyi a.

  11. Entant qu’Haïtien, je condamne la situation dans laquelle se trouve notre pays et il faut que cela change. Mais, est-ce que c’est dans la démission ou le départ du chef de l’Etat qui va tout changer ? Je ne crois pas, par ce que nous avons tout un système corrompu qui règne encore. Si nous considérons la position des sénateurs entant que homme de loi qui veulent que ce soit le président du sénat qui assure l’intérim, or la constitution dit clairement ce qu’il faut faire. Ce système doit changer pour un nouveau départ de ce pays.

  12. Dans le cas où le président Jovenel démissionne le pouvoir va assurer par le premier ministre Jean Henry Ceant ….

  13. NI CARL MURAT NI CEANT ..HAÏTI EST SOUVERAINE..LE CHOIX DE SON DESTIN L APPATYIRNT …QUE LES ÉTRANGERS SE TAISENT À JAMAIS

  14. Qui remplacera Le président mais un autre pire que lui. Quelle est la cause des problèmes économiques du pays?
    Du travail et la valeur monétaire de la gourde? En brûlant les stations d’esence s, les barques de vendeuses de bric à vrac, en causant dès accident, de l’huile sur les rues, qui sont responsable de cette barbarie ? La justice doit arrêter ces crimes et ensuite créer un gouvernement qui demande la sécurité et renforcer les doits humains.
    « UNE IDÉE HORS DE L’ORDINAIRE EST DE CRÉER UN TRIUMVIRAT AVEC MOISE, UN MEMBRE DU COMMERCE, UN MENBRE DU PEUPLE ÉDUQUÉ ET COMPÈTENT SOUTENU PAR LES NATIONS UNIES « .

    Une infusion d’aide du monde International et de sécurité capable de garder la paix dans le pays pour une période de 6 mois.

    On verra un changement drastique et une résurgence de l’humanité du peuple Haïtien . La sécurité doit être tenue et gardée ou l’elimInation des gangs primordial..