Fin du TPS pour les Haïtiens en juillet 2019

Au moins 50.000 Haïtiens bénéficiaires ont jusqu’au 22 juillet 2019 pour vider les lieux ou se faire régulariser…

Actualités internationales et d’Haïti ? Suivez @ConstantHaiti

Après des années passées à ne pas être expulsées des États-Unis alors que leur pays prédisposé aux catastrophes continue de se remettre de son terrible tremblement de terre de 2010, des dizaines de milliers d’Haïtiens perdront cette protection.
La protection spéciale contre la déportation connue sous le nom de statut de protection temporaire, ou TPS, sera révoquée pour au moins 50 000 Haïtiens vivant et travaillant à Miami et à travers les États-Unis.
La protection expirera le 22 juillet 2019, donnant aux Haïtiens vivant aux États-Unis sous TPS environ 18 mois pour retourner en Haïti ou légaliser leur statut aux États-Unis. 

Actualités internationales et d’Haïti ? Suivez @ConstantHaiti

Au-delà de ce délai, les Haïtiens retourneront au statut d’immigration qu’ils détenaient auparavant, ce qui les exposera à une éventuelle détention et expulsion.

La décision intervient 14 jours après que le DHS a annoncé la fin du TPS pour 2 500 Nicaraguayens et le report d’une décision pour 57 000 Honduriens, ce qui leur a automatiquement donné une prolongation de six mois après l’expiration de leur statut actuel en janvier.

Actualités internationales et d’Haïti ? Suivez @ConstantHaiti

le TPS, bénéficiés par les migrants aux États-Unis, fut créé par le Congrès en 1990 afin éviter d’envoyer des ressortissants étrangers dans des pays trop endommagés ou instables pour les recevoir en raison de catastrophes naturelles, de conflits armés ou d’épidémies de santé, touche désormais à sa fin.

Actualités internationales et d’Haïti ? Suivez @ConstantHaiti

1
Hello! Demandez-nous de vous ajouter dans une liste de diffusion WhatsApp
Powered by
error: Contenu protégé