Publicité: 36457054

Pascal Riché écrit “60 bonnes raisons de détester Trump” #Lobs

Share:

Que Donald Trump soit un garçon détestable n’est pas un scoop. Mais la longueur de la liste des raisons justifiant cette détestation reste surprenante.

Par Pascal Riché

Le 45e président des Etats-Unis est un personnage détestable. Mais nous ne pensions pas trouver autant de raisons pour le justifier.

1 – Il n’a pas la majorité du vote populaire ;

2 – La Russie est intervenue dans son élection ;

3 – Il patauge dans des conflits d’intérêts ;

4 – Il a utilisé les fonds de son organisation caritative pour se faire faire un portrait grandeur nature ;

5 – Il a refusé de séparer ses affaires publiques et ses affaires privées ;

6 – Il ne veut pas montrer ses déclarations fiscales, contrairement à tous ses prédécesseurs ;

7 – Il viole explicitement la clause constitutionnelle dite “des émoluments” et qui interdit de recevoir de l’argent d’une puissance étrangère ;

8 – Il malmène la “loi contre le népotisme” en nommant son gendre Jared Kushner conseiller spécial ;

9 – Il s’est vanté de la taille de son sexe ;

10 – Il affirme contre l’évidence que les conflits d’intérêts ne concernent pas le président des Etats-Unis, uniquement les parlementaires ;

11 – Il a eu des liens avec la mafia ;

12 – Il a fantasmé sur des relations sexuelles avec sa propre fille ;

13 – Il se vante d’obtenir des choses des hommes politiques en leur versant de l’argent ;

14 – Il s’est entouré de gens touchés par des problèmes éthiques ;

15 – Il veut mettre à bas l’assurance maladie mise en place par Obama ;

16 – Sa ministre de l’Education a plaidé des années pour la privatisation de l’école ;

17 – Sa ministre de l’Education est très hostile aux droits des anti-homosexuels ;

18 – Son ministre du Travail a dirigé une chaîne de fast-food en prônant la déréglementation sociale et la fin du salaire minimum ;

19 – Le patron de l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA) qu’il a nommé a passé sa vie à plaider pour la déréglementation en la matière ;

20 – Le fondateur de l’entreprise Blackwater, coupable de prévarications et crimes de guerre en Irak, le conseille en coulisses ;

21 – Il propose d’attraper les femmes “par la chatte” afin de les séduire ;

22 – Il propose de traiter les femmes “comme de la merde” ;

23 – Il n’honore pas ses contrats vis-à-vis de ses fournisseurs ;

24 – Il a trompé intentionnellement les étudiants de “l’Université Trump” ;

25 – Il a violé la loi électorale

en demandant des fonds à des responsables politiques étrangers ;

26 – Il considère que les hommes n’ont pas à changer les couches des bébés ;

27 – Son groupe a violé les règles de l’embargo américain sur Cuba ;

28 – Il a utilisé des fonds de campagne pour empocher de l’argent pour lui-même ;

29 – Il se moque des règles de solidarité à l’intérieur de l’Otan ;

30 – Il défend la torture, ce qui contrevient aux conventions de Genève ;

31 – Il a souhaité que l’armée US commette des crimes de guerre ;

32 – Il rêve de pouvoir interdire l’entrée des musulmans sur le territoire américain ;

33 – Il rêve de pouvoir bâtir un mur à la frontière mexicaine (et le faire payer par le Mexique) ;

34 – Il considère les immigrants mexicains comme des violeurs en puissance ;

35 – Il a dit de Hillary Clinton : “Comment peut-elle satisfaire son pays si elle ne satisfait pas son mari ?” ;

36 – Il est climatosceptique et pense que le réchauffement est une invention des Chinois ;

37 – Il est persuadé que

l’autisme vient des vaccins ;

38 – Il a transformé une magnifique côte écossaise en horrible terrain de golf ;

39 – Il a imputé la criminalité aux Noirs et aux Hispaniques ;

40 – Il a pratiqué une

discrimination raciale pour écarter des locataires ;

41 – Il n’arrête pas de se vanter ;

42 – Il a mis en cause la nationalité américaine d’Obama ;

43 – Il a suggéré qu’Obama était musulman ;

44 – Il a suggéré de créer une base de données destinée à

surveiller les musulmans ;

45 – Il a prôné des punitions pour les femmes qui avortent ;

46 – Il a mis en cause

l’impartialté d’un juge en raison de son “héritage mexicain” ;

47 – Il a considéré l’hypothèse de fermer de toutes les mosquées ;

48 – Il retweete des messages de comptes nazis ;

49 – Il a tenté de faire rire en imitant un journaliste handicapé ;

50 – Il a sans raison mis en doute l’héroïsme militaire du sénateur John McCain ;

51 – Il considère que l’allaitement est “dégoûtant” ;

52 – Il ne paye pas ses factures ;

53 – Il rêve d’assouplir les lois sur la diffamation protégeant les journalistes ;

54 – Il a surnommé “Pocahontas” la sénatrice du Massachusetts Elizabeth Warren, qui a évoqué son origine “native américaine” ;

55 – Il a affirmé avoir vu des milliers de musulmans se réjouir des attentats du 11-Septembre ;

56 – Il n’a pas rejeté le soutien de David Duke, un cadre du Ku Klux Klan ;

57 – Il s’est moqué du visage de

Carly Fiorina, candidate rivale lors des primaires ;

58 – Il a jugé que le massacre du Bataclan “aurait été différent” si les gens avaient porté des armes ;

59 – Il a menacé Hillary Clinton

de la jeter en prison ;

60 – Il a des goûts de chiottes question déco.

Constant Haïti
Previous Article

Jovenel Moïse  choisit Lucien Jura comme porte-parole de la commission de transition 

Next Article

Ucref- Jovenel Moïse /blanchiment :  Le sénat rejette la proposition du groupe des 4 sénateurs du Fanmi Lavalas