Russie : La justice interdit les Témoins de Jéhovah sur le territoire

Considérés comme étant des extrémistes, les Témoins de Jéhovah sont interdits sur le territoire russe depuis mercredi 16 août. La mesure touche 175 000 personnes sachant que la population totale de la Russie avoisine 145 millions d’habitants.

Ce sont 395 communautés locales de Témoins de Jéhovah de Russie qui sont interdites depuis le 16 août et leurs biens s’apprêtent à être saisis. Il s’agit simplement de l’application d’une décision de la Cour suprême de Russie rendue le 17 juillet dernier dans laquelle la plus haute instance judiciaire du pays avait qualifié d’extrémiste le mouvement fondé aux Etats-Unis en 1873 et se revendiquant du christianisme.

La Cour avait donné raison au ministère russe de la Justice pour qui les Témoins de Jéhovah ne représentaient ni plus ni moins qu’une menace pour les droits des citoyens, pour l’ordre public et pour la sécurité de la société.

Certes, les membres du mouvement refusent par exemple les transfusions sanguines, même si leur santé le nécessite, mais de là à en déduire qu’il s’agit d’une menace pour les droits des citoyens, il y a un pas que la justice russe n’a pas hésité à franchir.

Pour certains observateurs, cette interdiction est liée à l’influence de la puissante église orthodoxe russe qui voit dans les Témoins de Jéhovah ni plus ni moins qu’une secte dangereuse. En fait, l’Eglise orthodoxe reproche au mouvement le zèle qu’il déploie pour tenter d’imposer ses convictions auprès de ses fidèles.

(rfi)

Constant Legagneur

Journaliste - Expert WordPress - Webmaster - Spécialiste en référencement web - Community manager - Freelancer - Professeur. Contact : +50936457054 __________________

error: Contenu protégé