Politique

Politique: Les Députés veulent interpeller le Gouvernement de Jean-Henry Céant avant le Sénat

Dans une correspondance adressée au président de la Chambre basse Gary Bodeau, 70 Députés demandent la tenue d’une d’interpellation du gouvernement le 18 Mars 2019. Le Sénat de son côté a une interpellation dans l’air fixée au 20 Mars.

Selon l’honorable Député de Port-de-Paix (Nord-ouest) Jean-Marie Florestal «tous les blocs confondus» ont acquiescé à une interpellation du Premier ministre Jean-Henry Céant.

«Les Députés signataires de la présente, s’empressent de vous demander d’interpeller le Gouvernement de Jean-Henry Céant, le lundi 18 Mars 2019, à 10 heures A.M, conformément à au règlement intérieur de la chambre des Députés et la Constitution du 29 Mars amendée», peut-on lire dans la lettre adressée au Président Gary Bodeau.

Cette demande d’interpellation des Députés mentionne plusieurs situations défavorables auxquelles le Gouvernement de Jean-Henry Céant doit répondre : le non-respect de sa Politique Générale, dégradation de la situation sociale et économique, passivité du Gouvernement face aux différents mouvements de protestations «du 6 au 16 février» en parlant de pays lock, son incapacité à sécuriser le territoire.

La correspondance signée par soixante-dix (70) députés a déjà été acheminée au président de la chambre basse Gary Bodeau pour les suites nécessaires. Parallèlement, une réunion est prévue au plus vite par les des députés concernés en vue de faire le point et peut-être refixer la date au 19 février 2019, a informé le parlementaire Jean-Marie Florestal.

«Il y a trop de précipitation, la correspondance que j’ai vue, demande la tenue d’une séance pour le 18 mars. Je ne vois pas comment c’est possible», questionne Jean Marcel Lumérant, député de Grand-Goâve.

Certains disent que la tenue d’une séance d’interpellation du gouvernement Jean-Henry Céant à la chambre basse serait automatiquement synonyme d’annulation de celle du Sénat de la République.

Le sénateur Youri Latortue pour sa part, explique que les deux corps législatifs sont indépendants dans leur travail et que l’action de l’une des deux Chambres ne devrait pas nuire à l’autre.

2019-03-15 14:37:06
Constant Haïti
E-mail: redaction@constanthaiti.info Téléphone: +50936457054
Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité