Publicité: 36457054

«Pas fier d’être sénateur», Gracia Delva vous invite à ne pas voter d’autre parlementaire comme lui

Share:

Le Sénateur de département de l’Artibonite Gracia Delva qui se retrouvait au micro du journaliste Guy Webern Guerrier dit Guy Wewe, à l’occasion des 64 ans du Compas direct initié par le saxophoniste Nemours Jean-Baptiste en juillet 1955.

L’élu de l’Artibonite invite la jeunesse haïtienne à être beaucoup plus vigilante dans le choix des futurs législateurs. « Epargnez-vous d’un autre sénateur comme moi, » a dit le Sénateur ayant l’air embarrassé, et « je ne suis pas le seul. 

Le Sénateur-chanteur Gracia Delva, conscient qu’il n’est pas à la hauteur de son noble poste, conseil d’éviter une autre Chambre basse de ce genre, d’un autre parlement comme l’actuel.

Avril 2019, l’actuel président de la Commission Culture et Tourisme du Sénat de la République a été pointé du droit par le Sénateur Jean Renel Senatus qui affirmait après enquête, que Gracia Delva avait eu des conversations téléphoniques avec le chef de gang Arnel Joseph qui régnait de Village de Dieu à Marchand Dessalines.

Le sénateur Delva avait confirmé l’existence des appels téléphoniques, clamant par ailleurs qu’il a le droit de parler à qui il veut. Il se disait prêt à aller en prison s’il est révélé coupable d’un quelconque délit.

Constant Haïti
Previous Article

Un nouveau président à la tête de la Fédération protestante d’Haïti

Next Article

Côte d’Ivoire: au moins 23 cadavres de bébés retrouvés dans un cimetière de Gagnoa

Un commentaire

Exprimez vous

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Contenu protégé