Publicité: 36457054

Le citoyen Floristal Bigues menace de détruire par le feu le bois Kita Nago de Harry Nicolas dit Mèt Fèy Vèt

Share:

En janvier 2013, une quantité indéterminée de bras de femmes et d’hommes ont transporté, dans l’euphorie, un tronc d’arbre pesant 500 kilos baptisé Kita Nago sur une distance de 700 km : de les Irois à Ouanaminthe.

Six ans plus tard (février 2019), un groupe de jeunes annoncent avoir pris la décision de détruire le bois Kita Nago par le feu. Cette décision de brûler le tronc d’arbre symbolique de Kita Nago a été annoncée dans les médias par le représentant du groupe monsieur Floristal Bigues, il est applaudi par le maître kabbaliste Marc Arthur Drouillard. «Après avoir brûlé le tronc d’arbre Kita Nago, nous allons le rejeter au fond de la mer au fin de rafraîchissement», a déclaré monsieur Floristal Bigues.

Menaçant de – brûler le bois Kita Nago le 21 février ou le 7 mars 2019 – Monsieur Floristal croit que le tronc d’arbre Kita Nago était une planification mystique conçue contre l’avancement d’Haïti.

Rappelons que l’initiative baptisée Kita Nago, mobilisant des centaines de milliers d’Haïtiennes et d’Haitiens en janvier 2013, avait comme principal leader Monsieur Harry Nicolas dit Mèt Fèy Vèt.

Le leitmotiv de la caravane Kita Nago était de démontrer, aux yeux du monde entier, la capacité des Haïtiens à conjuguer ensemble leurs efforts pour atteindre un objectif commun. Aussi, une parfaite illustration du proverbe haïtien «men anpil, chay pa lou».

Lancé le 1er janvier 2013, depuis la commune des Irois (extrême Sud), le mouvement Kita Nago termina son itinéraire à Ouanaminthe (extrême Nord-Est) le dimanche 27 janvier 2013.

Ceci est une information en constante évolution, revisitez la page si l’info évolue.

Suivez les dernières nouvelles en suivant @ConstantHaiti sur twitter.

Constant Haïti
Previous Article

Les 8 hommes armés : Un ancien ministre aurait été avec eux

Next Article

Les États-Unis vont apporter une aide humanitaire à Haïti

error: Contenu protégé