La crise en Haïti affecte la République Dominicaine selon la déclaration faite aujourd’hui par le ministre de l’économie dominicain Isidoro Santana

République Dominicaine, le 12 Février 2019.-

Le Gouvernement dominicain prend des mesures préventives par rapport à la crise qui sévit en Haïti. La crise en Haïti fait mal à la République voisine selon le ministre Isidoro Santana.

le ministre de l'économie dominicain Isidoro Santana crise en Haiti affecte
le ministre de l’économie dominicain Isidoro Santana

Lorsque des journalistes lui a demandé comment la crise institutionnelle et politique actuelle dans le pays voisin d’Haïti affectera la République dominicaine, le ministre de l’Économie, de la Planification et du Développement, Isidoro Santana, a expliqué que – tout ce qui se passe dans ce pays nous affecte – mais que le gouvernement prend des mesures préventives face à l’instabilité dans cet État [Haïti].

“Nous devons savoir que tant que cette situation existera, nous serons touchés d’une manière ou d’une autre. À l’heure actuelle, la plus grande préoccupation est qu’il y a une crise migratoire qui se reflète dans notre frontière, mais c’est pour cela que le gouvernement prend des mesures “, a dit M. Santana.

Quant aux commerçants qui bénéficient du commerce binational, il recommande que ce qu’ils ne peuvent pas vendre à ce marché, ils essaient de le faire à un autre, parce que c’est une situation qui” affecte sans doute “.

Il a indiqué qu’il est dommage que ce pays n’ait pas réussi à stabiliser une situation politique et institutionnelle ” qui, en fin de compte, les empêche de résoudre leurs grands problèmes économiques et sociaux.

“Tout ce qui se passe en Haïti nous affecte, mais dans quelle mesure cela nous affectera, dépendra de la façon dont les choses évolueront là-bas “, a expliqué le ministre.

Sécheresse

Il a déclaré que la sécheresse qui touche une grande partie du pays, en particulier la bande nord-ouest, affecte de manière significative non seulement la production agricole, mais aussi les systèmes forestiers et hydrographiques.

Monsieur Santana s’est adressée à la presse avant le lancement du Plan national de réduction des grossesses chez les adolescentes 2019-2023 (PREA-RD), parrainé par la Vice-présidence de la République, le Ministère de la santé publique et la Banque interaméricaine de développement.

Exprimez vous

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1
Hello! Demandez-nous de vous ajouter dans une liste de diffusion WhatsApp
Powered by
error: Contenu protégé