Jacob Durandis, un inspecteur du Ministère de l’Éducation Nationale, impliqué dans des actes frauduleux

L’inspecteur Jacob Durandis a été surpris par les services du Ministère, la main dans le sac, en pleine négociation avec des parents d’élèves, pour l’obtention d’un backchich conséquent de mille dollars aux fins de réviser ce qu’il qualifiait de “cas spéciaux” dans les examens tenus au niveau national. 

Le nommé Durandis fait partie d’un réseau mafieux de 68 directeurs d’écoles, lesquels ont falsifié et remis de fausses fiches de la BNC au ministère concerné.

 

Selon le ministre Pierre Josué Agénor, plus de 3 millions de gourdes ont été détournées des caisses de l’état haïtien pour prendre le chemin des poches de ces bandits sans moralité et autres voyous de tous acabits. Parmi eux, on dénombre des maires adjoints et des pasteurs impliqués jusqu’au cou. 
Des mandats d’amener ont immédiatement été émis par le Parquet qui a lancé les forces de police aux trousses de Durandis, actuellement en cavale. 
C’est un scandale dénoncé haut et fort par le ministère qui avait promis de mettre de l’ordre et de démanteler ces réseaux mafieux.

Radio télé Scoop

Articles liés

error: Contenu protégé