Publicité: 36457054

Haiti : les 10 femmes très influentes en 2017

Share:

​Jeunes et moins jeunes, ces femmes exercent une influence certaine dans notre société. Hommage.
Elles évoluent chacune dans leur sphère respective. Mais leurs influences s’étendent sur tout le territoire national et même au-delà. En ce 8 mars, qui ramène le 40ème anniversaire de la journée Internationale de la femme, nous relevons pour vous une liste non exhaustive de 10 femmes, selon leur fonction et le rôle qu’elles jouent qui impacte la société haïtienne.
Sandra Honoré, cheffe civile de la MINUSTAH
Madame est la Représentante Spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en Haïti, autrement dit la cheffe civile de la Minustah. D’origine trinidadienne, Madame Sandra Honoré occupe ce poste en Haïti depuis le 31 mai 2013. La Mission des Nations-Unies pour la Stabilisation en Haïti étant présente depuis juin 2004, autant imaginer le poids que pèse Madame Honoré dans les grandes décisions du pays.

Martine Moise, Premiere Dame
Première dame de la République, Martine Moïse habite sans réserve le rôle. Son mari étant le premier citoyen du pays, elle est en mesure d’exercer d’une manière ou d’une autre une influence sur les décisions du président.  Aussi, depuis l’investiture, elle s’est impliquée dans de nombreuses activités sociales.

Etienne Dieudonne Luma, Sénatrice
La représentante du département du Nord au Sénat de la République, est l’unique femme élue au Grand Corps. Première secrétaire du Bureau du Sénat, la parlementaire commence déjà à donner le ton, quelques mois seulement après avoir prêté serment. Souhaitons que la Sénatrice va continuer sur cette lancée afin de favoriser l’émancipation des femmes haïtiennes et laisser son empreinte en tant qu’unique femme au Sénat de la 50ème législature.

Michele Duvivier Pierre Louis, Directrice de la FOKAL
A la tête de l’une des plus grandes institutions du pays depuis plus de 20 ans, Michèle Duvivier Pierre Louis, 70 ans, est la deuxième femme à occuper le poste de Premier Ministre en haïti. Madame Pierre Louis a fait des Etudes en Economie. En 2014, elle a reçu un Doctorat Honoris Causa de l’ « University of San Francisco » avant, c’était le « Saint Michael’s College, Vermont », qui l’avait octroyé un Doctorat honoris causa en Sciences Humaines en 2004. L’influence de Mme Pierre ne serait pas à questionner.

Marie Yolène Gilles, Défenseure de Droits Humains
Fervente défenseure des Droits Humains, Marie Yolène Gilles occupe la fonction de responsable de projet au Réseau national de défense des droits Humains. Elle est a reçu plusieurs prix au cours de sa carriere.  Aujourd’hui encore, Marie Yolène Gilles continue d’impacter la communauté en dénoncant de manièe systématique les violations des Droits Humains dans le pays. En 2012, le prix « Femme de courage » du Département d’Etat américain, lui a  été décerné..

Lilianne Pierre Paul, Journaliste
Lilianne  Pierre Paul est une grande figure de la presse haïtienne. Ayant survécu à la période dictatoriale des Duvalier et forcé à l’exil avant de retourner mettre ses competences au service du pays. Elle a co-fondé avec Marvel Dandin, la radio Kiskeya. Présentatrice vedette d’une édition d’information « Jounal 4è », Lilianne a été la cible d’attaques virulentes dans des méringues carnavalesques de l’ancien président Michel Martelly pour avoir critiqué son administration au cours de son quiquennat. 

Marie Lucie Bonhomme, Journaliste 
Journaliste attitrée, PDG de la chaine de television «  Télé Puriel », Marie Lucie Bonhomme traîne de longues années de carrière derrière elle. Connue pour sa voix originale et sa fermeté face à ses invités, Marie Lucie Bonhomme, qui faisait aussi partie de notre précedente liste sortie en 2015 garde encore sa place et son influence en 2017.

Josette Thomas Bruffaerts, humanitaire
Elle est presentée par le site « altermondes.com » comme « une femme audacieuse qui a n’a cessé de développer des projets entre la France et Haïti, toujours en faisant preuve d’audace et en dépassant les préjugés. Retour sur son parcours : » Madame Bruffaerts est originaire de Camp-Perrin. Elle dirige l’ONG Haïti Futur, qui intervient dans divers domaines dans le pays. En 2013, elle a été choisie par L’Ambassade d’Haiti à Paris pour être honorée par le Sénat de la République française.

Rutshelle Guillaume, chanteuse
Populaire. Chanteuse de profession, Rutshelle Guillaume s’est taillée une bonne place sur l’échiquier musical haïtien. C’est l’une des jeunes femmes les plus connues de sa génération. Adulé par certains et honni par d’autres, les opinions sur l’artiste divergent. Avec une réputation sulfureuse dopée par certains scandales à répétition, la chanteuse est très suivie sur les réseaux sociaux. Quoiqu’on en dise, Ruthshelle ne laisse personne indifférente et exerce une influence considérable sur ses « followers ».

Raquel Pélissier, mannequin
Agée de 25 ans, Raquel Pelissier est sortie première dauphine à la 65 ème édition du grand concours de mode international « Miss Universe ». Elle s’est donc hissée au top des femmes les plus influentes en Haïti. Reçu dans le pays peu après avoir failli rapporter la couronne sur la terre de Dessalines, Raquel a été accueilli en grande pompe avant d’être nommé par arrêté présidentiel Ambassadrice de Bonne Volonté. Partout où elle passe des jeunes sont suspendues à ses lèvres pour connaitre son « secret », celui qui l’a permis de hisser haïti à cette place que le pays n’a occupé il y a plus de 30 ans. Influente ? Qu’en dites-vous ?

Par LoopHaiti 

Constant Haïti
Previous Article

France : Près de 47 millions d’inscrits sur les listes électorales pour les élections 2017

Next Article

États-Unis : Un adolescent de 18 ans accusé d’avoir tranché la tête de sa mère