Des millions d’Américains ont assisté à une éclipse totale, le président Trump a enlevé ses lunettes !

Totale sur une partie du territoire des Etats-Unis, l’éclipse est partielle aux Antilles, au Canada ou au Mexique.


Pendant plus de 90 minutes, des millions d’Américains ont communié avec le Soleil lundi, à l’occasion de la “Grande éclipse” solaire totale. C’était la première éclipse de ce type à traverser les Etats-Unis en 99 ans.

L’astre solaire a commencé à être caché par la Lune dans l’Oregon, dans le nord-ouest du pays, vers 10 heures du matin (locales). Le début de l’éclipse a été accueilli par les applaudissements et les cris réjouis de milliers de spectateurs.
Le Soleil a réapparu derrière la lune à Charleston, en Caroline du Sud, dans le sud-est du pays, pour la dernière étape de l’éclipse avant sa disparition du continent américain.

Donald Trump enlève ses lunettes

“C’était incroyablement beau. J’étais émue aux larmes”, a témoigné à Charleston Heather Riser, une femme de 54 ans venue de Virginie pour se trouver sur la trajectoire de l’éclipse. Comme elle, des milliers de personnes étaient venues profiter de ce moment historique.
Aux quatre coins du pays, même là où l’éclipse n’était que partielle, télescopes et appareils photo étaient de sortie. A Washington, Donald Trump a observé le phénomène avec sa femme Melania depuis le balcon Truman de la Maison Blanche.
Pendant un très rapide moment, il a levé les yeux au ciel sans lunettes avant que quelqu’un ne lui crie de les remettre.

La première depuis 1918

L’éclipse totale du Soleil a plongé les spectateurs dans l’obscurité pendant légèrement plus de deux minutes. Elle a été visible depuis une bande de 113 kilomètres de large, pour devenir la première à traverser le continent américain depuis 1918.
Douze millions d’heureux élus, vivants dans ce couloir privilégié, étaient aux premières loges pour observer le spectacle. Ils étaient rejoints depuis plusieurs jours par des millions de touristes et d’amateurs qui se sont massés sur cette diagonale.
Sur le reste du territoire américain, le Canada, le Mexique, les Antilles, l’éclipse n’aura été que partielle. C’est une question d’angle, comme nous vous l’expliquions à l’occasion de l’éclipse de 2015.

(Lobs avec AFP)

1
Hello! Demandez-nous de vous ajouter dans une liste de diffusion WhatsApp
Powered by
error: Contenu protégé