Catalogne : Carles Puigdemont et quatre conseillers se sont rendus à la police belge

Le dirigeant déchu de la Catalogne, Carles Puigdemont, et quatre anciens conseillers se sont rendus à la police belge, selon un procureur belge.

Puigdemont a pris connaissance du mandat d’arrêt européen

Il a indiqué qu’un juge d’instruction déciderait lundi d’exécuter un mandat d’arrêt européen délivré par un juge espagnol vendredi.

M. Puigdemont a fui vers la Belgique après que Madrid a imposé un gouvernement direct à la Catalogne à la suite d’un référendum sur l’indépendance.

M. Puigdemont n’est pas sûr d’un procès impartial en Espagne

Carles Puigdemont lors de sa conférence de presse à Bruxelles. AURORE BELOT / AFP

Il a dit qu’il ne reviendrait pas en Espagne à moins d’avoir la garantie d’un procès équitable.
Lui et ses quatre associés sont recherchés pour rébellion, sédition, détournement de fonds publics, désobéissance et abus de confiance.

Qui sont les quatre associés ?

Les associés sont Meritxell Serret (ancien ministre de l’Agriculture), Antoni Comín (ancien ministre de la Santé), Lluís Puig (ancien ministre de la Culture) et Clara Ponsatí (ancien ministre de l’Education).
Ils se sont tous rendus à la police fédérale belge, accompagnés de leurs avocats, à 09h17 heure locale (08h17 GMT) dimanche, a indiqué un porte-parole des procureurs belges.
Ils seront entendus par le juge d’instruction qui aura alors “24 heures, jusqu’à 09h17 ce lundi, pour décider de les placer en détention, de les libérer sous conditions ou d’accorder une caution”, a précisé le porte-parole.

1
Hello! Demandez-nous de vous ajouter dans une liste de diffusion WhatsApp
Powered by
error: Contenu protégé