Publicité: 36457054

Côte d’Ivoire: au moins 23 cadavres de bébés retrouvés dans un cimetière de Gagnoa

Share:

Les corps sans vie de 23 nourrissons ont été découverts dans le cimetière de Gagnoa, une importante ville de Côte d’Ivoire, à 230 km au nord-ouest d’Abidjan, a-t-on appris vendredi auprès des autorités municipales.

Il s’agit d’une vingtaine de petits corps emballés dans des sachets noirs.

Selon les explications de Samuel Gnakalé, le troisième adjoint au maire de Gagnoa, joint au téléphone par l’AFP, qui a mentionné 25 cadavres de bébés.

Le gardien du cimetière a fait la macabre découverte en prenant son service mercredi matin.

M. Gnakalé a souligné que la mairie avait fait part de son « mécontentement au directeur de l’hôpital public ainsi qu’aux responsables des cliniques privées de la ville ».

D’après une source locale, il pourrait s’agir d' »un trafic de bébés décédés » dont les organes peuvent être revendus à l’étranger ou à des fins de rituels.

D’après une source proche de l’enquête, les corps des 23 nouveau-nés ont été découverts en deux fois au cimetière municipal de Gagnoa. Treize d’abord, mercredi dernier, par le gardien des lieux. Puis les dix derniers ont été retrouvés en état de décomposition ce vendredi 26 juillet après que l’odeur a perturbé une cérémonie d’enterrement en cours.

D’après cette même source, et après analyse médicale, les cadavres ont été retrouvés dans un état de dégradation similaire, ce qui laisse penser aux enquêteurs que les bébés étaient conservés ensemble, avant leur dépôt au cimetière.

Avec BBC, AFP et RFI.

Constant Haïti
Previous Article

«Pas fier d’être sénateur», Gracia Delva vous invite à ne pas voter d’autre parlementaire comme lui

Next Article

Russie: plus de mille arrestations lors d’une manifestation de l’opposition à Moscou

Exprimez vous

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Contenu protégé