Politique

André Michel : «Les gens qui dressent les barricades veulent envoyer leurs enfants à l’école aussi»

En raison du mouvement «pays lock» avec pour principal objectif, le départ du président Jovenel Moïse, les portes des écoles sont fermées involontairement depuis le 7 février 2019.

Les parents des élèves commencent à se lasser de cette situation où les écoliers et écolières sont obligés de rester chez eux. Les activités scolaires restent paralysées jusqu’à ce lundi 18 février surtout.

Parallèlement, dans une intervention dans la presse sur cette situation lamentable, l’avocat membre de l’opposition démocratique Me André Michel a déclaré que les personnes qui dressent les barricades ont aussi des enfants, elles veulent également envoyer leurs enfants à l’école comme tout le monde. Me André Michel répondait à une question sur la possibilité de laisser fonctionner les écoles parallèlement aux différentes mobilisation.

Il faut noter que, le Ministère de l’Education Nationale a lancé hier (17 février), un cri d’alarme à travers un communiqué de presse. Dans le communiqué, le MENFP explique qu’il est indispensable de laisser fonctionner l’école en dehors de tous conflits politiques.

«Le MENFP en appelle donc à la mobilisation de toutes et de tous en vue de garantir le droit fondamental à l’éducation de nos enfants en leur permettant de reprendre le chemin de l’école en toute quiétude…», appelle le Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle.

Constant Haïti

redaction@constanthaiti.info

2019-02-18 08:49:11
Constant Haïti
E-mail: redaction@constanthaiti.info Téléphone: +50936457054
Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité