Publicité: 36457054

​L’amour, une conception erronée par les jeunes d’aujourd’hui ! ?

Share:

Par Toussaint Kislon

De nos jours, l’amour est marqué par le sceau du plaisir. Nombre de jeunes se laissent emporter par le côté luxurieux du mot amour. L’amour, qui est un sentiment fort et haut en couleur, est à présent dénué de tout son sens et fondement. Pour plus d’un, la Saint Valentin résume leur compréhension de l’amour; de ce fait, les pratiques sexuelles de groupe nées de l’éclatement du tissu familial font rage et foisonnent à profusion.
L’amour pour beaucoup de jeunes, est une routine quotidienne qui entre dans une vie ordinaire. Au milieu de l’amour, l’argent vient instaurer un régime à son image. Car, dès qu’on dit relation sentimentale, il revient à l’esprit un caractère monétaire, ainsi, l’amour est monnayé, monétisé. Il est fort difficile de raisonner les passionnés de la Saint Valentin, puisque, pour eux, c’est plus que coutume de symboliser le sentiment idyllique à du chocolat.
La fête de Saint Valentin est purement et simplement commercial, il n’y a rien de spécial, parce que l’amour est tel une coquille vide. La conception erronée de l’amour par les jeunes a fait  naître ainsi le phénomène “Madan Papa”, ce qui entrave davantage le travail moral de la famille et des institutions religieuses. L’argent constitue une variante de la désagrégation de l’aspect moral de l’amour. La Saint Valentin est d’ores et déjà loin de son sens premier, car elle est plutôt un moment de grand plaisir païen que d’être pour les jeunes un grand moment de réflexion sur comment redonner du sens à l’amour.
Dans les Évangiles, le Maitre Jésus a dit que l’amour du plus grand nombre se refroidira. C’est comme qu’on dirait que cela était une note adressée à aujourd’hui. Oui, l’amour, ce sentiment devient déroutant pour plusieurs d’entre nous. Malgré que la victoire est loin d’être acquise, faisons un dernier effort pour donner un sens à la Saint Valentin !

Toussaint Kislon

ODJSP, PKL, OHDLP

Constant Haïti
Previous Article

Renouvellement de l’interdiction des produits frelatés par l’État haïtien 

Next Article

États-Unis : nomination de la ministre de l’éducation de Donald Trump sauvée au parlement par le vote du vice-président Mike Pence.