Publicité: 36457054

​Jovenel Moïse devant la justice ce mercredi 25 janvier 2017

Share:


Le prochain 58ème président d’Haïti, Jovenel Moïse, accompagné de ses avocats, répond, au moment de la rédaction de ce texte, aux questions du juge d’instruction Bredit Fabien, autour du rapport administratif de l’Unité centrale de renseignements financiers (UCREF) le concernant. 

Selon le document de l’UCREF l’entrepreneur Jovenel Moïse serait accusé d’implication dans des cas de corruption et de blanchiment des avoirs.
De telles accusations que le prochain Chef d’Etat avait rejeté lors d’une conférence de presse donnée mercredi dernier à Port-au-Prince.

Via Vbi

Constant Haïti
Previous Article

Russie : frapper sa femme coûtera bientôt seulement 470 euros avec une “loi sur les gifles”

Next Article

​La matrice politique haïtienne corrompue